Beaujolais: retour au terroir

  Beaujolais, bien plus que le Beaujolais Nouveau!
Le vignoble du Beaujolais s’étend sur deux régions géologiques bien distinctes, avec au nord des sols granitiques et au sud des sols calcaires (la plus grande partie de l’appellation). La majorité de la production se fait à base du cépage gamay,  il apporte des tanins souples et garde une bonne acidité. Les vendanges sont faites essentiellement à la main pour deux types de vinifications. D’une part la macération carbonique, qui est très répendue, produit des vins souples et juteux sur un fruit abondant. D’autres part la vinification traditionelle pour les vins d’élevage et de garde. Le beaujolais rouge représente 97% de la production, il y a une petite partie de blanc (chardonnay) et de rosé.   

     

Climat
Il s’agit d’un climat océanique dégradé (températures modérées), avec des influences continentales (fraicheur en hiver, précipitations plus réduites, vent froid venant du nord-est) et méditerranéennes (chaleurs estivales et automnales remontant du sud).


Style
Tous les vins des appellations beaujolais et beaujolais-villages issus de la récolte de l’année et achetés avant le 30 novembre sont considérés comme « nouveaux » ou « primeurs ». Ce sont des vins souples et fruités à boire jeune. Les dix crus du Beaujolais (Brouilly, Chenas, Chiroubles, Cote de Brouilly, Fleurie, Julienas, Morgon, Moulin-a-Vent, Regnie et Saint-Amour) ne font pas partie de l’appellation beaujolais, ils correspondent à dix appellations plus restrictives en termes d’aire de production, de rendements et d’élevage. Le vin issu d’un cru peut être un vin de garde en fonction de la durée de cuvaison et du mode d’élevage. 



Beaujolais is not dead
Le Domaine Chasselay s’étend sur 13 hectares, à Châtillon d’Azergues, en Côte de Brouilly et en Brouilly. ‘Notre travail de la vigne et du vin s’appuie sur le respect de l’environnement, la qualité intrinsèque du fruit et la valorisation du caractère gustatif de nos vins’. Vendanges manuelles et vinification naturelle sans sulfites ni intrants œnologiques.  

 
Nouveau: Beaujolais is not Dead 

100% Gamay. Doté d’un fruit mûr et intense, sur des notes de griotte, de framboise, de cerise noire et d’épices. La bouche est limpide, de bon relief, portée par la fraîcheur et par le fruit. Un hommage vibrant au gamay, du bonheur pur! prix: 14,96€  


Du nouveau au Château des Bachelards
Comme de nombreuses régions viticoles européennes dont la Bourgogne avec la fameuse Romanée-Conti ou le Clos de Bèze, le Château des Bachelards doit son existence aux moines bénédictins. Le Château des Bachelards est le premier domaine de la région et de plus de 4 hectares à être certifié par Ecocert et Demeter car conduit en agriculture biologique et biodynamique. La partie septentrionale de Fleurie à Saint-Amour en passant par Moulin-à-vent, Chénas et Juliénas, prospère sur la roche granitique.
 
La cuvée petite fleur a un nouvel habillage, désormais en bouteille bourguignonne. La cuvée a évolué vers un assemblage gamay et syrah, sous l’appellation IGP Comtés Rhodaniens.
   

Cuvee Petite Fleur
Assemblage: gamay et syrah. Joli nez pure et élégant de fruits rouges avec une touche de poivre noir mâtiné de notes florales. De demi-corps, aérien, belle persistante, sapide, milieu de bouche de bonne densité, finale seyante légèrement poivrée qui relève la fin de bouche, typique des terroirs élégants de Fleurie. Prix: 22,91€  


          Facebook Instagram Email Website
 

Laisser un commentaire